Le Comité Stratégique de Filière Industries et Technologies de santé

Le Comité Stratégique de Filière Industries et Technologies de santé

Le Comité Stratégique de Filière Industries et Technologies de santé 150 150 FEFIS

Le Conseil National de l’Industrie (CNI), créé en 2010 sous le nom de « Conférence nationale de l’industrie » est depuis 2017, date de son renouveau dans sa forme actuelle, l’un des principaux outils de le reconquête industrielle en France. L’action du CNI repose sur un dialogue entre les représentants de l’industrie, les organisations syndicales et les pouvoirs publics. Le CNI est structuré en filières industrielles réparties en 18 Comités Stratégiques de Filière (CSF) dont le nôtre, dénommé CSF ITS. Ces CSF ont pour mission de définir pour chacun de leur secteur d’activité, les enjeux clés et des solutions concrètes en ayant pour objectif, la relance industrielle française. L’outil principal des actions des CSF est le contrat de filière rassemblant l’ensemble des acteurs autour de projets industriels structurants. Cette structuration par filières est complétée par des sections thématiques transverses (Economie circulaire, Emploi et Compétences, Réglementation, Simplification).

Reconnues par les pouvoirs publics français comme une filière d’avenir, les industries de santé sont au cœur d’enjeux stratégiques majeurs pour la compétitivité et l’attractivité de la France. Le Contrat de filière signé, par plusieurs ministres, le 4 février 2019 , en est le volet opérationnel.
Un véritable partenariat s’est ainsi établi au fil des travaux du CSF conduisant à un engagement réciproque visant à accompagner la transformation des Industries de Santé vers la santé du futur.
Ainsi, les travaux portent prioritairement sur quatre thèmes de nature à renforcer la compétitivité des filières – transformation numérique des entreprises, innovation, formation et compétences, international. Les travaux du CSF ITS se sont également inscrits en cohérence avec les réformes engagées par le Ministère de la Santé, comme le rappelait le texte du contrat de filière : « au service des patients, de la Stratégie Nationale de Santé et de l’indépendance sanitaire de la France, acteurs de santé publique et d’innovation, portées par une ambition de rayonnement international, les industries de santé mettent en œuvre des projets industriels structurants d’intérêt commun créateurs de valeur ajoutée économique et sociale ».

Dans une telle perspective, le CSF ITS a défini quatre projets industriels structurants pour la filière :

Bio-production, avec pour objectif de développer une filière innovante de fabrication de
produits biologiques du futur par la mise en œuvre de technologies de rupture et de créer les meilleures conditions de formation et transformation des métiers ;

Intelligence Artificielle et santé, qui vise à concevoir, en lien avec les bases de données réunies par le Health Data Hub, une meilleure connaissance des traitements et de leur utilisation afin de créer de nouvelles approches de recherche ou de prise en charge, comme par exemple les traitements personnalisés contre le cancer ;

Antibio-résistance, dans un contexte d’urgence de santé publique mondiale, faire de la
France, le pays européen emblématique de la lutte contre les agents pathogènes résistants ;

International, renforcer le rayonnement de la France sur la scène internationale en matière d’offre de solutions de santé publique, avec l’action de French Healthcare, une association public/privé au service des exportations de solutions de santé.