La FEFIS face au Covid 19

La FEFIS face au Covid 19

La FEFIS face au Covid 19 150 150 FEFIS

Dans la lutte contre le Covid19, la Fédération des Industries de Santé et les organisations qui la composent se sont entièrement mobilisées pour aider les professionnels de santé et les patients.

La chaîne du médicament a été particulièrement sollicitée, de la production des molécules jusqu’à la livraison dans les centres hospitaliers et les officines : le SICOS avec ses entreprises de chimie fine, le Leem avec les industries pharmaceutiques, le SPIS qui rassemble les sous-traitants de la pharmacie, jusqu’à Logsanté qui assure la distribution des produits de santé sur l’ensemble du territoire, y compris nos plus lointains départements et territoires. C’est un service essentiel qui a pu être rendu depuis le début de la crise, y compris dans les moments d’extrême tension, et qui continue à être assuré à tout moment. Les entreprises de santé ont contribué à l’amélioration de la situation par des cadences de travail exceptionnelles des salariés, des efforts de rationalisation des commandes, un dialogue soutenu avec les professionnels de santé pour optimiser les ressources en médicaments, tout cela, afin de garantir à tout moment aux patients, la meilleure prise en charge possible.

Le monde du Dispositif Médical a lui aussi été mis à contribution puisqu’il fabrique notamment le matériel nécessaire aux services de soins intensifs et de réanimation : respirateurs bien sûr, et tout le matériel qui s’y rapporte mais aussi pousse-seringues, appareils de surveillance des constantes vitales…Ce secteur a dû également augmenter les cadences afin de répondre efficacement à la demande des hôpitaux.

Cette crise a aussi révélé l’importance stratégique du secteur du diagnostic dans les épidémies. Les entreprises du SIDIV ont pu travailler avec les professionnels de la biologie hospitalière pour mettre en œuvre les solutions techniques les mieux adaptées. Pour la période de déconfinement qui s’ouvre maintenant, ces mêmes entreprises travaillent pour faire face à l’augmentation des tests à réaliser et pour mettre en œuvre des tests sérologiques fiables.

Toute la force d’une Fédération se révèle dans de tels moments de crise. L’utilité de l’action collective y trouve sa pierre de touche. Nous pouvons par exemple nous féliciter d’avoir suscité fin mars un courrier conjoint de Bruno Le Maire et Olivier Véran, encourageant les industries de santé à maintenir leurs activités essentielles pendant la période de confinement.

La crise a renouvelé l’importance du travail au sein des organisations professionnelles: bureau exécutif du MEDEF, Conseil d’administration de France Industrie ; réunions hebdomadaires avec autres secteurs économiques Présidents et DG. L’échange d’informations qui a lieu dans ces instances apporte beaucoup de matière aux membres de la FEFIS et aux entreprises qui les composent, notamment concernant les dispositions du droit du travail, les dispositifs d’aides.

Certains de nos membres, comme le GIFO, ou le Comident, ont été particulièrement touchés par cette crise, et le rôle de la FEFIS est de les aider dans ces moments difficiles.

Je remercie chacun des membres de la FEFIS pour la responsabilité et la mobilisation exemplaire pendant cette crise. Dans les semaines à venir, nous pourrons commencer à envisager les leçons de cette crise pour notre secteur et réfléchir ensemble aux conséquences politiques qu’il faut en tirer.

Olivier Bogillot
Président de la FEFIS