ANRT-CIFRE

 

CIFRE

La Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE) subventionne, durant 3 ans, toute entreprise établie sur le territoire français (TPE, PME, ETI, Grande entreprise, fédération…) qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d’une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d’une thèse au terme des 3 ans. Les CIFRE sont financées par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) qui en a confié l’animation et la gestion à l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT).

Un dispositif gagnant

Pour l’entreprise qui trouve un cadre d’excellence pour réaliser un projet stratégique qui lui permettra de gagner en compétitivité. Elle accède à des compétences scientifiques pointues et à des moyens d’essais dont elle ne dispose pas. Salarié de votre entreprise, le doctorant saura orienter vos solutions en alliant les approches académique et vos contraintes métiers et temps.

Pour le laboratoire qui offre à ses chercheurs un contexte de développement, de valorisation par le transfert de technologies et de savoirs.

Pour l’étudiant qui allie ainsi doctorat et projet professionnel.

Le témoignage d’une doctorante 

En tant que doctorante en propriété industrielle et bénéficiaire d’une convention CIFRE depuis le 1er juin 2012, Michaella IGOHO a pu rejoindre la Féfis en tant que chargée de mission.

De votre découverte de la CIFRE au contrat d’embauche au sein de la Féfis, quel a été le chemin à parcourir ? 
Dès mon Master II, la directrice de formation (qui est devenue ma directrice de thèse) m’a encouragé à poursuivre en thèse. L’idée ne me séduisait pas vraiment car le projet m’éloignait du monde professionnel.  Elle m’a ensuite parlé de la CIFRE permettant au doctorant d’avoir un pied dans le monde professionnel et l’autre dans un laboratoire de recherche. Le site de l’ANRT m’a parfaitement renseigné sur les différentes étapes à traverser : identifier un sujet intéressant à la fois le doctorant, le directeur de thèse et l’entreprise pour monter un dossier solide, attendre la décision de l’ANRT (délai qui peut varier selon les tâches administratives à effectuer, je pense à un doctorant de nationalité étrangère), une fois la CIFRE octroyée,  il ne reste plus qu’à se lancer dans une relation tripartite de 3 ans qui vous donne l’opportunité d’avoir des échanges concrets avec un grand nombre d’interlocuteurs publics et privés. 

Avez-vous rencontré des difficultés? Lesquelles ? 
Pour concrétiser votre projet de thèse CIFRE, le plus dur pourrait être la construction du projet de recherche qui doit être pertinent et maintenir un rythme de travail régulier. Il faut bien cibler son sujet pour ne pas se disperser et bien gérer son temps. 

Quels sont les avantages de votre parcours ? 
Faire une thèse CIFRE présente de nombreux avantages notamment celui de poursuivre ma collaboration avec la Féfis (avoir une véritable expérience professionnelle) tout en faisant de la recherche appliquée, plus concrète qu’une thèse faite exclusivement en laboratoire de recherche. La thèse CIFRE me semble moins difficile à valoriser. Elle permet d’acquérir une expertise consolidée pendant ces trois années, à combiner recherche et expérience professionnelle. L’objectif étant qu’à l’issue d’une thèse CIFRE, le monde professionnel ne vous paraisse pas inaccessible.

Vers quels secteurs d’activité comptez-vous vous diriger après la soutenance de votre thèse ? 
Les industries de santé qui représentent selon moi un secteur en renouvellement perpétuel. A l’issue de 3 ans de collaboration avec la Féfis, je suis certaine que mon intérêt pour ce secteur n’en sera que plus grand!  

Conseilleriez-vous la CIFRE à d’autres doctorants ? 
Bien sûr ! La thèse CIFRE est une véritable opportunité, un vrai projet engageant non seulement le doctorant mais aussi le directeur de thèse et l’entreprise. Il faut donc s’investir pleinement pour le mener à terme, faire des rencontres pertinentes pour nourrir ses travaux et surtout apprendre à gérer son temps parce qu’au final 3 ans c’est court pour faire une thèse !   Par ailleurs, afin de faciliter les démarches des doctorants ou entreprises (PME, associations ou grandes entreprises) qui seraient intéressés par ce dispositif, la Féfis a réalisé un guide succinct reprenant les différentes étapes de la procédure CIFRE (du dépôt à l’obtention). Cet outil qui se veut pragmatique, est mis à leur disposition et est accessible en cliquant sur l’icône ci-après.

Notre souhait est de rendre cet outil le plus efficace possible, vos suggestions et/ou commentaires seront les bienvenus. Vous pouvez nous en faire part à l’adresse mail suivante : contact@fefis.com

 

CIFRE-Défense

Confiée depuis 2009 par le Ministère de la Défense à l’ANRT, elle a pour objectif de favoriser le développement de la recherche partenariale publique-privée sur des sujets d’intérêt défense. La biologie et les biotechnologies font partie des domaines scientifiques éligibles. Le dispositif est réservé aux candidats de l’Union Européenne de moins de 28 ans.

 

CIFRE-Brésil

Le gouvernement fédéral brésilien, très intéressé par le dispositif CIFRE, a signé, en 2013 dans le cadre de son programme « Science sans frontières », un accord de financement des Cifre-Brésil réservées aux doctorants brésiliens accueillis en France. Il en a confié la mise en œuvre à l’ANRT. Les domaines des sciences biomédicales et de la santé ainsi que de la biologie et des biotechnologies sont éligibles.

Modalités

Une subvention annuelle de 14 000 € (42 000€ pour 3 ans) pour un salaire d’embauche annuel brut minimum de 23 484 € (CDI ou CDD de 3 ans). Les coûts restants à la charge de l’entreprise sont éligibles au Crédit Impôt Recherche (CIR) et donnent lieu à un crédit d’au moins 10 595 €. L’entreprise signe un contrat de collaboration avec le laboratoire partenaire, garant des conditions de déroulement du projet et du partage de la propriété des résultats.

CIFRE et CIFRE-Brésil : tout au long de l’année, dépôt des dossiers par voie électronique sur le site de l’ANRT.

Le délai d’instruction est inférieur à 3 mois.

CIFRE-Défense : un appel à propositions par an. Dépôt des dossiers jusqu’en avril auprès de la DGA.

 

Pour en savoir plus : 

ANRT
Association Nationale de la Recherche et de la Technologie
41 Bd des Capucines – 75002 Paris
Tel : 01 55 35 25 50
Fax : 01 55 35 25 55
a
Service CIFRE
Tel : 01 55 35 25 60
Fax : 01 55 35 25 55
 a
Petits déjeuners CIFRE, 1h30 de présentation détaillée pour comprendre les modalités de mise en œuvre des CIFRE :
 a
RDV découverte CIFRE, 15 mn d’entretien téléphonique personnalisé pour découvrir ou redécouvrir les atouts des CIFRE :