Conseil National de l’Industrie

« Un véritable « parlement de l’industrie » »

Créé à la suite des États Généraux de l’Industrie par le Décret du 3 juin 2010, et de la Conférence Nationale de l’Industrie, le Conseil National de l’Industrie se présente tel un « parlement de l’industrie ». Réuni sous la présidence du Premier ministre, les industriels des différentes filières et les organisations syndicales autour de l’Etat, il rassemble tous les acteurs de l’industrie  et devient le lieu où seront décidées les priorités d’aujourd’hui et de demain pour la France.

Le CNI remplira trois missions à court, moyen et long terme :

– La priorité est de soutenir les filières industrielles existantes, de développer une solidarité entre les entreprises par les contrats de filière et de recenser d’ici au printemps 2013 les textes contraignants qui entravent le développement des entreprises,

– ensuite, le CNI s’efforcera de faire émerger et de structurer les filières de demain à l’horizon de 2020.

– A long terme, il s’agit d’envisager les moyens de l’excellence industrielle française pour le 21ème siècle dans les technologies clés.

Les industries de santé au cœur du CNI

Le CNI est divisé en plusieurs comités stratégiques des différentes filières industrielles. L’un d’eux est consacré aux industries et technologies de santé. Le Comité stratégique de filière des industries et technologies de santé (CSF-ITS) a pour objectif de définir, en lien étroit avec les pouvoirs publics, une stratégie pour la filière santé afin de relancer et de pérenniser la compétitivité de ses industries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’actualité du CSF ITS

Les ministres du Redressement productif, des Affaires sociales et de la Santé et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ont présidé le 25 mars dernier à Lyon le Comité Stratégique de Filière des Industries et Technologies de Santé, en présence de Marc DE GARIDEL (groupe IPSEN), Président du G5 Santé et Vice-Président du Comité stratégique de filière.

Les premiers travaux du CSF ITS ont permis de mieux comprendre ce que pourra être le futur « contrat de filière ». La finalité du contrat de filière est avant tout l’amélioration de la qualité du service au patient. Ce contrat sera ainsi un engagement qui portera sur les facteurs essentiels pour le maintien et le développement des activités de la filière santé.

Les travaux du Comité ont pour objectif de :

– conforter et accroître l’attractivité de la France comme lieu de recherche, développement et production pour les industries de santé,

– promouvoir le leadership français en matière d’innovation médicale,

– accroître la solidarité de filière et en amplifiant les partenariats publics privés,

– augmenter la participation de la France dans les essais cliniques industriels

– conquérir de nouveaux marchés à l’exportation.

D’autres chantiers ont été discutés, visant à identifier les mesures concrètes permettant :

– d’adapter les formations initiales et continues aux évolutions des métiers ;

– d’améliorer la transparence et la traçabilité des lieux de production notamment des produits stratégiques ;

– de favoriser la bio-production ;

– de lutter contre la contrefaçon ;

– d’encourager l’achat public innovant.

Pour en savoir plus :

Rendez-vous sur le site du Ministère du Redressement productif

Accédez au communiqué de presse

Ou consultez: