Présentation

Créée en 1975, la Fédération Française des Industries de Santé – Féfis – rassemble neuf organisations professionnelles représentant les entreprises qui créent, fabriquent ou distribuent des produits de santé tels que les médicaments humains, les dispositifs médicaux, les produits d’optique, les produits dentaires, le diagnostic in vitro. Carrefour d’échanges et d’actions communes, la Féfis s’attache à être le porte-parole d’une filière d’avenir stratégique pour la croissance et la compétitivité de notre pays. Ses engagements au sein de nombreuses structures – ARIIS, MEDEF, CSIS, IMFIS etc. – et les réflexions menées en interne avec ses syndicats lui permettent de proposer des solutions concrètes et efficaces en termes de recherche et d’innovation en santé, de formation aux métiers de la filière, de qualité des produits de santé, d’attractivité et de compétitivité de la France dans le domaine des sciences du vivant.

a

Les missions de la FÉFIS

  • Promouvoir les savoir-faire de qualité des industries françaises des produits de santé, et leur contribution à la meilleure santé des citoyens
  • Représenter et défendre les intérêts des industries de santé auprès des pouvoirs publics français, européens et internationaux, des organisations syndicales et associatives, des Fédérations des autres secteurs industriels, et des médias
  • Participer et animer le débat et la réflexion liés aux enjeux des industries de santé : structuration et problèmes de la filière, attractivité et compétitivité de la filière, innovation de la filière, qualité et sécurité de la filière

 

Les priorités de la FÉFIS

a

a

La France est un acteur incontournable des progrès en santé. Elle est une terre de découverte et d’innovation. Ses succès reposent sur un haut niveau de connaissances scientifiques, médicales et industrielles et sur les savoir-faire qui en découlent. Elle doit aussi ses succès à son modèle de prise en charge, propice à l’innovation. La France doit aujourd’hui affronter de nouveaux défis, au premier rang desquels les réponses aux besoins médicaux actuels et à venir, et cela dans un contexte mondial toujours plus concurrentiel. Les industriels de santé, grands groupes comme PME, doivent intégrer en permanence ces nouveaux défis dans leur vision prospective. Un pays doté d’un tissu industriel capable de relever ces défis possède de puissants atouts stratégiques et économiques. Les industries de santé françaises doivent donc s’affirmer comme un secteur de premier plan.

a

a

a

Une nouvelle donne mondiale s’impose à la France, notamment traduite par la montée en puissance de nouveaux pays acteurs de l’innovation, l’affirmation d’une industrie du générique, des exigences réglementaires croissantes et surtout, le coût exponentiel de l’innovation. Dans ce contexte, l’enjeu est de conserver des industries de santé compétitives et de faire du pays un territoire attractif. Il est indéniable que la France réunit des atouts pour y parvenir : un savoir-faire industriel, une recherche académique mondialement reconnue, des professionnels de santé bien formés. Elle n’a cependant pas encore optimisé sa capacité à innover, là où d’autres pays compétiteurs, notamment européens, ont accru leurs investissements. Les priorités d’actions sont alors de rendre plus fluides les échanges entre les acteurs publics et privés et plus visible l’environnement réglementaire et économique, pour créer un écosystème plus favorable au développement des entreprises.

a

a

La santé est un secteur des plus mondialisés : virus émergents, pandémies, zoonoses, maladies cardiovasculaires, infections… ne connaissent pas de frontières. Les réponses aux différents fléaux doivent être mondialisées à travers le partage des connaissances scientifiques, médicales et techniques, le développement de la recherche en réseau, l’implantation des centres de recherche et de production des industries notamment dans des pays étrangers. Le paradoxe veut que les industriels de santé conjuguent avec des contraintes de proximité qui sont autant d’atouts : regrouper sur un même territoire l’ensemble des maillons de la chaîne de progrès en santé permet de les faire avancer plus vite, de faciliter les collaborations en R&D, de rendre plus accessible les produits de santé. Ainsi, si elles savent capitaliser sur leur proximité avec les acteurs de santé, les PME se santé ont des difficultés à accéder aux marchés européen et mondial, pourtant relais de croissance et incontournables pour leur pérennité. Aider les PME dans leur développement européen et international est donc une ambition majeure que doivent relever tous les industriels de santé.

 

 

Les chiffres clés de la Féfis

 

Pour en savoir plus, consultez le Livre Blanc des Industries de Santé :